Maltraitances envers les personnes âgées : La politique de signalement d’Alma Paris

C’est avec un grand plaisir que nous mettons à votre disposition le rapport réalisé par Céline Lardy, dans le cadre de son stage effectué au sein de la structure Alma Paris, association adhérente à la FIAPA.

Ce rapport résulte d’un travail ayant pour but d’aider à la décision quant à la position d’ALMA Paris sur son éventuelle politique de signalement. En effet, au regard des évolutions politiques actuelles, un questionnement relatif à cette problématique semblait nécessaire pour l’association.

ALMA Paris a pour mission la lutte contre la maltraitance des personnes âgées. Ce combat passe par une activité majeure : celle de l’écoute. Lors des permanences téléphoniques, l’équipe de bénévoles essaie d’aider au mieux les personnes en situation de maltraitance ou de souffrance. D’un autre côté, les politiques publiques sanitaires et sociales tendent vers de nouveaux horizons. En effet, un Comité National pour la Bientraitance et les Droits (CNBD) a été mis en place afin de réorganiser le dispositif de signalement des situations préoccupantes. Par conséquent, la question était de savoir dans quelle mesure, sans affecter la mission principale d’écoute de l’association, ALMA Paris pouvait prendre part à cette nouvelle orientation politique et donc intégrer ce rôle.

Nous espérons que ce document vous permettra de mieux appréhender la question des procédures de signalement des maltraitances envers les personnes âgées.

Pour télécharger le document ” La politique de signalement d’Alma Paris”, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

La politique de signalement d’ALMA Paris – Céline Lardy

Pour de plus amples informations, merci de nous contacter directement par le biais de notre formulaire “Contact”.